Lygistopterus sanguineus, la lycie sanguine

Larve de Lygistopterus sanguineus – forêt de Saint-Germain-en-Laye © Gilles Carcassès

Cette larve de coléoptère débusquée sous l’écorce d’un gros chêne abattu en forêt de Saint-Germain-en-Laye a une allure bien singulière. Son dernier segment abdominal orange avec une paire de cerques noirs me la font repérer sur les galeries des coléoptères saproxyliques. Il s’agit d’une larve de Lygistopterus sanguineus, de la famille des Lycidae, dont l’adulte a les élytres rouges. Je ne l’ai pas encore rencontré mais voici l’adulte d’un autre Lycidae très proche et au milieu de vie très semblable : Platycis minutus.

La larve de la lycie sanguine est prédatrice de petits insectes et autres invertébrés qu’elle chasse sous les écorces.

Ne pas confondre avec un ver luisant !

La forme de cette larve rappelle un peu celle des lampyres, grands consommateurs d’escargots. Il s’agit d’une simple ressemblance car les lampyres et les lycies appartiennent à des familles différentes de coléoptères.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s