Cryptocephalus rufipes

Couple de Cryptocephalus rufipes – parc du peuple de l’herbe à Carrières-sous-Poissy © Gilles Carcassès

C’est sur les grandes feuilles des repousses de peupliers d’Italie que je m’amuse à chercher les petits coléoptères phytophages qui fréquentent ce genre. Il y a de quoi faire, rien que chez les Chrysomelidae, j’ai trouvé Cryptocephalus rufipes, Chryptocephalus ocellatus, Chrysomela tremula, Chrysomela populi, Crepidodera aurata et un Pachybrachis indéterminé.

Ce couple est bien occupé et me laisse approcher. La tête est courte et comme enfoncée dans le thorax : il faut chercher chez les Cryptocephalus (18 espèces en Ile-de-France). Celui-ci est de très petite taille, il a la tête, les pattes et le thorax roux. Les élytres noirs ont une marque blanche sur le côté. Il s’agit de Cryptocephalus rufipes, une espèce signalée comme assez rare.

Couple de Cryptocephalus rufipes – parc du peuple de l’herbe à Carrières-sous-Poissy © Gilles Carcassès

Bien accroché le petit mâle !

Cette vue en contre-plongée montre que chez Cryptocephalus rufipes le ventre est noir et le dessous du thorax est roux. Les antennes sont bicolores.

On peut trouver aussi cette espèce sur les saules.

Retrouvez un autre Cryptocephalus :

Cryptocephalus imperialis

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s